Update 07/10 – La Défense déploie de nombreux moyens pour venir en aide aux sinistrés

Dans le cadre de sa mission d’Aide à la Nation, la Défense met en œuvre de nombreux moyens depuis le soir du 14 juillet afin de venir en aide aux personnes victimes des graves inondations qui ont touché le Sud de la Belgique. Découvrez un aperçu, régulièrement mis à jour, des moyens déployés.

 

La Défense a été déployée dans plusieurs villes des provinces de Liège, Namur, Brabant wallon, Brabant flamand, Luxembourg et Limbourg. De nombreux moyens humains et matériels ont été mis à disposition.

 

Début août, la cellule d’appui fédérale au sein du Commissariat spécial à la reconstruction (Wallon) a désigné la Défense comme coordinatrice de la distribution alimentaire pour les communes les plus gravement touchées. Le dimanche 8 août 2021, plusieurs équipes ont donc été envoyées sur place afin de recenser les besoins exacts ainsi que les moyens déjà disponibles. Des points de contacts et des cuisines de campagne sont d’ores et déjà installées.  Un centre de coordination central assurera la distribution de nourriture.

 

Province de Liège

14 et 15 juillet

  • 13 camions UNIMOG (Bataillon 12 Ligne Prince Léopold -13 Ligne, 4 Bataillon Génie et Département Génie) ainsi que 4 bateaux Sillinger (4 Bataillon Génie et Département Génie), 1 SKB (Génie) et un autre véhicule ont été ou sont encore déployés pour le transport de pompiers et l’évacuation de la population (Chaudfontaine, Vaux-sous-Chèvremont, Pépinster, Trooz, Theux et Spa). Les Sillinger sont entretemps rentrés à la caserne, le courant et la profondeur de l’eau les rendant inutilisables.
  • Le 4 Bataillon Génie a également livré 1650 sacs de sable (Spa, Dalhem et Horion-Hozémont ) et 70 lits de camp (notamment à Comblain).

 

16 juillet

  • Le NH90 du Search and Rescue a effectué 16 hélitreuillages pour vérifier que des personnes n’étaient pas en difficulté, le sauvetage de 2 personnes et un scramble pour un malaise cardiaque.
  • 12 UNIMOG (Bataillon 12 Ligne Prince Léopold -13 Ligne, 3 Bataillon Parachutistes et 4 Group CIS) sont déployés (Chaudfontaine, Comblain, Angleur, Vaux-sous-Chèvremont et Fléron).
  • 1 ASTRA est déployé à Fléron.
  • 2 bateaux SILLINGER et 2 barques du 4 Bataillon Génie sont déployés, à Comblain-la-Tour, Theux et Pepinster.
  • 2 ZODIAC du 11 Bataillon Génie ont été déployés à Comblain.
  • 1 officier dentiste (DG Health and Well Being) est détaché auprès du DVI à la caserne de la protection civile de Crisnée pour procéder aux identifications des victimes décédées.

 

17 juillet

  • 48 militaires (4 Bataillon Génie) et du matériel divers (grues, pompes, camions, excavatrices, etc.) sont déployés dans les villes de Liège, Trooz, Esneux afin d’aider la population, livrer du matériel et déblayer.
  • Jusque 14h, 11 militaires du 1/3 Bataillon de Lanciers aidaient la population à Verviers. 3 sont encore en place pour transporter des vivres.
  • 18 militaires du 1/3 Bataillon de Lanciers sont également déployés à Limbourg et Pepinster.

 

18 juillet

  • Plus de 160 militaires d’unités d’Infanterie, du Génie, de la Logistique, des Lanciers, des troupes de Reconnaissance sont déployés dans la province. Ils redoublent d’efforts pour aider la population durement touchée.

 

19 juillet

  • 179 militaires sont actuellement déployés dans la province pour fournir une aide aux habitants : déblayer, transporter des vivres, pomper l’eau etc. Des cuisines avec personnel ainsi que des tentes sont également en place dans certaines communes.

 

20 juillet

  • 250 militaires sont désormais déployés dans la province pour fournir une aide aux habitants : déblayer, transporter des vivres, pomper l’eau etc. Cuisines de campagne, containers-douche et tentes sont également en place dans certaines communes.
  • 2 conseillers en prévention aspects psychosociaux se rendent à Pepinster, Theux et Spa pour fournir un soutien psychosocial aux sinistrés.

 

21 juillet

  • 250 militaires sont actuellement déployés dans la province pour fournir une aide aux habitants : déblayer, transporter des vivres, pomper l’eau etc. Des cuisines mobiles ainsi que des tentes et containers-douche sont également en place dans certaines communes. 28 unimogs, 1 excavatrice et 1 groupe électrogène sont déployés dans la province.
  • 2 hélicoptères de la Composante Air ont décollé de la base aérienne de Beauvechain à destination de la région de Chaufondtaine afin d’évacuer de nombreux véhicules présents dans les décombres. Le premier hélicoptère (un A109) a effectué plusieurs missions de reconnaissance tandis le second (un NH90 TTH) a enlevé un premier véhicule afin de tester le dispositif. A partir de ce jeudi 22 juillet, le NH90 commencera à enlever le reste des véhicules bloqués dans les rivières. Rien que sur l’axe Chaudfontaine-Hamoir, plus de 90 véhicules se trouvent dans l’eau et ne peuvent être enlevés par les camions de dépannage.
  • 2 équipes de dépannage du 29 Bataillon Logistique de Grobbendonk ont ​​été déployées à Tilff (Esneux) pour récupérer des épaves de véhicules avec le Renault Kerax (jusqu’au 27 juillet).

 

22 juillet

  • 290 militaires sont actuellement déployés dans la province pour fournir une aide aux habitants.
  • 1 hélicoptère NH90 évacue les véhicules présents dans les décombres.
  • 1 hélicoptère A109 effectue des vols de reconnaissance dans le cadre du déploiement du NH90.
  • 23 véhicules, 7 véhicules du génie (pelles, véhicules polyvalents, excavateurs, etc.) et 6 pompes sont actuellement déployés.
  • Deux bateaux (SEA ARK 40CV) sont actuellement déployés.
  • La cuisine de campagne de la Marine a préparé et distribué 500 repas à Chaudfontaine.

 

23 juillet

  • 164 militaires sont toujours sur le terrain principalement pour déblayer.
  • Sur demande de la Police fédérale, les hélicoptères interrompent leur travail d’évacuation des véhicules. Ils pourraient reprendre la semaine prochaine. Deux à trois véhicules peuvent être hélitreuillés par jour.

 

24 juillet

  • 27 véhicules de transport, 7 véhicules de Génie et 238 personnes sont déployés.
  • Deux médecins du 3 EMI sont déployés respectivement à Tilff et Esneux.
  • 4 équipes mobiles de 2 militaires du 3 EMI sont déployées.

 

26 juillet

A ce moment-là, on entre dans une phase avec focus sur le nettoyage des débris. Le personnel et les moyens du Génie sont déployés principalement en appui de celle-ci.

  • 13 véhicules de transport, 7 véhicules du Génie et 138 militaires des bataillons ISTAR, 29 Bataillon logistique, 4 Bataillon Génie et 3 EMI sont déployés.
  • Deux médecins et 4 équipes mobiles du 3 EMI restent déployés.

 

27 juillet

On se trouve dans une phase consacrée au nettoyage des débris. Le personnel et les moyens du génie sont déployés principalement en appui de celle-ci

  • 13 véhicules de transport, 7 véhicules du Génie et 133 militaires des bataillons ISTAR, 29 Bataillon logistique, 4 Bataillon Génie et 3 EMI sont déployés.
  • Deux médecins du 3 EMI restent déployés respectivement à Tilff et Esneux, ainsi que les 4 équipes mobiles de 2 militaires.
  • 2 cuisines de campagne et 8 douche de campagne sont encore déployées à Chaudfontaine, Esneux et Trooz.
  • Du personnel du 1 Wing et du Centre d’entraînement Parachutiste ont effectué les préparations pour l’évacuation des véhicules via hélicoptère.
  • Le Mess quartier de la caserne d’Eupen reste disponible pour la population

 

28 juillet

On reste dans une phase consacrée au déblayage des débris. Le personnel et les moyens du Génie sont déployés principalement en appui de celle-ci

  • 14 véhicules de transport, 7 véhicules du Génie, 2 tronçonneuses et 149 militaires des Bataillon ISTAR, Bataillon 3 Para, 29 Bataillon logistique et 4 Bataillon Génie sont déployés.
  • 2 cuisines de campagne et 6 douches de campagne sont encore déployées.
  • Des militaires et du matériel du 4 Bataillon Génie avec des véhicules spécialisés du génie finissent les travaux à Trooz et se préparent à être déployés dans la zone de Chaudfontaine dans le courant de la semaine.
  • Depuis le 20 juillet, 2 psychologues du Centre de Psychologie de crise de l’Hôpital Militaire sont déployés.
  • Deux médecins et 4 équipes mobiles du 2 et 3 EMI restent déployés.
  • Le Mess quartier de la caserne d’Eupen reste disponible pour la population.

 

Des équipes du 1 Wing et du Centre d’entrainement Parachutistes ont commencé à évacuer des véhicules par hélicoptères.

  • En quatre vagues ils ont su évacuer 13 voitures, un bateau et une moto d’un champ inaccessible à Pepinster.

 

30 juillet

  • Des militaires du 4 Bataillon logistique,  Bataillon 12e de Ligne Prince Léopold – 13e de Ligne et de l’Institut Royal Militaire d’Education Physique (IRMEP) ont été déployés pour participer aux travaux de déblaiement, à la distribution de nourriture et vider des habitations.
  • Le Mess quartier de la caserne d’Eupen reste disponible pour la population. Il distribue environ 300 repas par jour.
  • Des militaires du bataillon ISTAR, bataillon 3 Para, 29 bataillon logistique et bataillon 4 Génie restent déployés avec plusieurs véhicules de transport et véhicules du génie
  • Deux cuisines de campagne restent déployées avec 15 militaires sous le lead du Centre de Compétence Catering.
  • Six douches de campagne restent déployées et sont gérées par des militaires du Field Accommodation Unit (FAU)

 

2 Août 

  • Du personnel du 1 Wing et du Centre d’entraînement Parachutiste ont effectué des vols de reconnaissance et les préparatifs pour l’évacuation de véhicules via hélicoptère.
  • 24 militaires avec 7 véhicules spécialisés du Bataillon 4 Génie ont effectué des travaux sur la Vesdre à Chaudfontaine, parmi lesquels :
    • Déblayage de déchets sur les rives
    • Nettoyage du lit de rivière
    • Renforcement des digues
  • Le Field Accommodation Unit (Beauvechain) reste en permanence pour le soutien et l’installation des douches de campagnes. Actuellement il y a 9 containers de douches mobiles disponibles pour la population de Chenée, Chaudfontaine, Angleur, Vaux-sous-Chèvremont, Esneux et Trooz
  • Le Mess quartier de la caserne d’Eupen reste disponible pour la population. Il prépare et distribue environ 300 repas par jour.

 

3 aout

  • Une quinzaine de militaires du 4 Bataillon Génie restent déployés à Chaudfontaine pour déblayer et nettoyer la Vesdre.
  • 5 véhicules ont été sortis de l’eau par hélicoptère.
  • Des douches de campagne sont toujours déployées dans plusieurs communes.
  • Le Mess quartier de la caserne d’Eupen reste disponible pour la population. Il prépare et distribue environ 300 repas par jour.

 

4 aout

  • Des militaires du 4 Bataillon Génie restent déployés à Chaudfontaine pour déblayer et nettoyer la Vesdre.
  • 2 véhicules ont été sortis de l’eau par hélicoptère.
  • Des douches de campagne sont toujours déployées dans plusieurs communes.
  • Le Mess quartier de la caserne d’Eupen reste disponible pour la population. Il prépare et distribue environ 300 repas par jour.
  • 2 psychologues du Centre de Psychologie de crise de l’Hôpital Militaire sont toujours déployés.

 

5, 6 et 7 aout

  • Le quartier militaire d’Eupen se prépare à accueillir une dizaine de familles verviétoises afin de les reloger temporairement.
  • Des militaires du 4 Bataillon Génie restent déployés à Chaudfontaine pour déblayer et nettoyer la Vesdre.
  • Des douches de campagne sont toujours déployées dans plusieurs communes.
  • Le Mess quartier de la caserne d’Eupen reste disponible pour la population. Il prépare et distribue environ 300 repas par jour.
  • 2 psychologues du Centre de Psychologie de crise de l’Hôpital Militaire sont toujours déployés.

 

8 août

  • Deux cuisines de campagne sont installées à Chaudfontaine. Elles ont une capacité de 500 repas midi et 500 soir.
  • Des points de contact de la Défense, ainsi que des points de distribution de nourriture sont également mis en place dans plusieurs communes (Limbourg, Trooz, Angleur et Chênée).
  • 65 militaires sont mobilisés pour installer ces cuisines et points de contact.
  • Des douches de campagne sont toujours déployées dans plusieurs communes.

 

9 août

  • Deux cuisines de campagne sont installées à Chaudfontaine.
  • Des points de contact de la Défense, ainsi que des points de distribution de nourriture sont en place dans plusieurs communes (Limbourg, Pepinster, Chaudfontaine, Trooz, Angleur et Chênée).
  • Des douches de campagne sont toujours déployées dans plusieurs communes.
  • La cuisine de campagne à Pepinster est en construction.

 

10 aout

  • Deux cuisines de campagne sont installées à Chaudfontaine ainsi qu’à Pepinster.
  • Des points de contact de la Défense, ainsi que des points de distribution de nourriture sont en place dans plusieurs communes (Limbourg, Pepinster, Chaudfontaine, Trooz, Angleur, Esneux).
  • Des douches de campagne sont toujours déployées dans plusieurs communes.
  • En tout, près de 70 militaires sont actuellement déployés dans la province.

 

11 et 12 aout

  • Deux cuisines de campagne sont installées à Chaudfontaine ainsi qu’à Pepinster.
  • Des points de contact de la Défense, ainsi que des points de distribution de nourriture sont en place dans plusieurs communes (Limbourg, Pepinster, Chaudfontaine, Trooz, Angleur, Verviers, Esneux et Chênée).
  • Des douches de campagne sont toujours déployées dans plusieurs communes.
  • En tout, une centaine de militaires sont actuellement déployés dans la province.

 

13 aout

  • Deux cuisines de campagne sont installées à Chaudfontaine ainsi qu’à Pepinster. Leur capacité passe de 1 200 à 1 800 repas midi et soir.
  • Des points de contact de la Défense, ainsi que des points de distribution de nourriture sont en place dans plusieurs communes (Limbourg, Pepinster, Chaudfontaine, Trooz, Angleur, Verviers, Esneux et Chênée).
  • Des douches de campagne sont toujours déployées dans plusieurs communes.
  • En tout, une centaine de militaires sont actuellement déployés dans la province.

 

17 aout

  • 3 cuisines de campagne sont installées à Pepinster et Chaudfontaine. Elles ont une capacité de 1 800 repas par jour chacune.
  • Des points de contact de la Défense, ainsi que des points de distribution de nourriture sont en place dans plusieurs communes (Limbourg, Pepinster, Chaudfontaine, Trooz, Angleur, Verviers, Theux en Chênée).
  • Des douches de campagne sont toujours déployées dans plusieurs communes.
  • 4 militaires du 3 EMI (Elément Médical d’Intervention) sont déployés à la maison de repos Au Fil de Hoëgne à Pepinster.
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) est déployée afin d’identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.
  • En tout, environ 150 militaires sont actuellement déployés dans la province.

 

18, 19 et 20 aout

  • Les cuisines de campagne, points de distribution de nourriture et douches de campagne restent déployés au sein de plusieurs communes à la disposition de la population sinistrée.
  • 4 militaires du 3 EMI (Elément Médical d’Intervention) restent déployés à la maison de repos Au Fil de Hoëgne à Pepinster.
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) continue à identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.
  • Les militaires du 4 Bataillon Génie ont effectué des travaux de nettoyage à Verviers et des travaux pour déblayer et nettoyer les berges de la Vesdre à Limbourg avec le support des collègues du 11 Bataillon Génie et du 6 Group Communication and Information Systems.

 

21 aout

  • Les cuisines de campagne, points de distribution de nourriture et douches de campagne restent déployés au sein de plusieurs communes à la disposition de la population sinistrée.
  • 3 militaires du 3 EMI (Elément Médical d’Intervention) restent déployés à la maison de repos Au Fil de Hoëgne à Pepinster.
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) continue à identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.

 

22 aout

  • Les cuisines de campagne, points de distribution de nourriture et douches de campagne restent déployés au sein de plusieurs communes à la disposition de la population sinistrée.
  • 3 militaires du 3 EMI (Elément Médical d’Intervention) restent déployés à la maison de repos Au Fil de Hoëgne à Pepinster.
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) continue à identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.
  • Les militaires du 4 Bataillon Génie, accompagnés de militaires du 1/3 Bataillon de Lanciers, continuent leurs travaux de nettoyage à Verviers et de déblayage des berges de la Vesdre à Limbourg. Certains d’entre eux ont également amélioré l’accès au point de collecte des déchets à Verviers afin de permettre le passage de camions plus lourds avec remorques.

 

23 aout

  • Les cuisines de campagne, points de distribution de nourriture et douches de campagne restent déployés au sein de plusieurs communes à la disposition de la population sinistrée.
  • 3 militaires du 3 EMI (Elément Médical d’Intervention) restent déployés à la maison de repos Au Fil de Hoëgne à Pepinster.
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) continue à identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.
  • Les militaires du 4 Bataillon Génie, accompagnés de militaires du 1/3 Bataillon de Lanciers, continuent leurs travaux de nettoyage à Verviers et de déblayage des berges de la Vesdre à Limbourg.
  • Le 11 Génie effectue des travaux à Esneux.

 

Du 24 au 27 aout

  • Les cuisines de campagne, points de distribution de nourriture et douches de campagne restent déployés au sein de plusieurs communes à la disposition de la population sinistrée
  • 3 militaires du 3 EMI (Elément Médical d’Intervention) restent déployés à la maison de repos Au Fil de Hoëgne à Pepinster.
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) continue à identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.
  • Les militaires du 4 Bataillon Génie, du 11 Bataillon Génie et du Bataillon 1/3 Lanciers continuent leurs travaux de nettoyage et déblayage à Verviers, Limbourg et Esneux. Le 24, ils ont également installé un pont tactique à Limbourg pour accéder à l’autre côté de la Vesdre.

 

A partir du 28 aout

  • Les cuisines de campagne, points de distribution de nourriture et douches de campagne restent déployés au sein de plusieurs communes à la disposition de la population sinistrée
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) continue à identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.
  • Les militaires du 4 Bataillon Génie, du 11 Bataillon Génie et du Bataillon 1/3 Lanciers continuent leurs travaux de nettoyage et déblayage à Verviers, Limbourg, Pepinster et Esneux.

 

A partir du 6 septembre

  • Les cuisines de campagne et points de distribution de nourriture restent déployés au sein de plusieurs communes à la disposition de la population sinistrée. Les douches de campagne ne sont plus déployées.
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) continue à identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.
  • Les militaires du 4 Bataillon Génie, du 11 Bataillon Génie et du Bataillon Libération – 5 Ligne continuent leurs travaux de nettoyage et déblayage à Verviers, Limbourg, Esneux (fin le 7 septembre) et Theux (début le 8 septembre).

 

A partir du 20 septembre

  • Les points de distribution de nourriture restent déployés au sein de plusieurs communes à la disposition de la population sinistrée. Les cuisines de campagne sont désormais en standby et prêtes à intervenir si nécessaire ; les repas sont fournis par une société privée ainsi que par la Croix-Rouge.
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) continue à identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.
  • Les militaires du 4 Bataillon Génie, du 11 Bataillon Génie et du Bataillon Artillerie continuent leurs travaux de nettoyage et déblayage à Verviers, Limbourg, Eupen et Theux.

 

A partir du 27 septembre

  • Les points de distribution de nourriture restent déployés au sein de plusieurs communes à la disposition de la population sinistrée. Ils sont graduellement repris par la Croix-Rouge.  Les cuisines de campagne sont en standby et prêtes à intervenir si nécessaire ; les repas sont fournis par une société privée ainsi que par la Croix-Rouge.
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) continue à identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.
  • Les militaires du 4 Bataillon Génie, du 11 Bataillon Génie et du 1/3 Bataillon de Lanciers continuent leurs travaux de nettoyage et déblayage à Verviers, Limbourg, Eupen et Theux.

 

A partir du 4 octobre

  • Les points de distribution de nourriture restent déployés au sein de plusieurs communes à la disposition de la population sinistrée. 5 d’entre eux ont déjà été repris par la Croix-Rouge, les autres sont en cours de reprise.  Les repas sont fournis par une société privée ainsi que par la Croix-Rouge.
  • Une équipe du Ci-MEG (Civil-Military Engagement Group) continue à identifier les besoins de la population locale et les initiatives de volontariat existantes.
  • Les militaires du 4 Bataillon Génie, du 11 Bataillon Génie et du 3 Bataillon Parachutistes continuent leurs travaux de nettoyage et déblayage à Verviers, Limbourg, Eupen et Theux.

 

Province de Namur

14 juillet

  • Le centre de crise militaire du Commandement militaire de la Province été ouvert le 14 juillet à midi, avec 4 personnes, à Flawinne.
  • A Rochefort, un poste de commandement tactique du Commandement militaire de la Province a été déployé, ainsi que des renforts militaires (3 équipes), au sein de la caserne de pompiers.
  • 20 militaires, 6 UNIMOG et un Lynx (2 Bataillon de Commandos et 2 Wing Tactique) ont été déployés à Rochefort le 14 juillet au soir. Leur mission principale était d’évacuer 133 scouts à Han-sur-Lesse et Eprave. Ils ont également évacué 70 autres personnes en coordination avec les pompiers durant la nuit.

 

15 juillet

  • 8 militaires et 3 UNIMOG restaient déployés à Rochefort. Ils ont effectué l’évacuation d’une septantaine de personnes sinistrées et nécessitant un soutien médicalisé, ravitaillé plusieurs centaines de personnes hébergées dans les salles communales ainsi que des personnes isolées qui sont restées dans leur habitation (Rochefort, Eprave et Jemeppe).
  • 3000 sacs de sable ont été fournis par le 4 Bataillon Génie (Mettet, Anhée et Walcourt).

 

16 juillet

  • 8 militaires et 3 UNIMOG restent déployés à Rochefort jusque 14h, afin de distribuer de l’eau et de la nourriture aux sinistrés. Ils vérifient également l’accessibilité des rues.
  • 8 militaires (2 Wing Tactique) et 4 UNIMOG sont déployés à Andenne et Walcourt pour aider à dégager les accès et aider les villageois sinistrés.
  • 1 équipe mobile se rend dans les communes demanderesses afin de réaliser une analyse des besoins pour les jours à venir.
  • 18 militaires du 4 Bataillon Génie réparent la voirie et rétablissent le Samson dans son lit à Thon-Sanson.

 

17 juillet

  • 27 militaires du 4 Bataillon Génie continuent leur mission et déblaient à Thon-Samson. Cette mission s’est achevée en début d’après-midi. Le lit de la rivière a été rétabli sur une longueur de 100 m et des gravats ont été évacués. Les militaires ont également formé une berge pour protéger des habitations ainsi que pomper dans des caves.

 

19 juillet

  • 18 militaires du 4 Bataillon Génie sont déployés à Yvoir pour sécuriser une barge et si le courant le permet, la ramener vers la berge afin de la dégager de tous les objets s’y trouvant.

 

 24 juillet

  • Suite aux intempéries de samedi soir 24 juillet, en Province de Namur, la Défense a été activée dans la région de Florennes à Saint-Aubin avec 10 militaires du 2 Wing Tac afin de prêter main forte aux habitants.
  • Ouverture du centre de crise militaire à Flawinne le 24 juillet avec 3 militaires.

 

25 juillet

La Défense a livré support en matériel et personnel afin d’intervenir dans le quartier sinistré de Bomel à Namur.

Un Liaison Officer du commandement de la province de Namur est envoyé sur place pour coordonner avec les autorités civiles et nos militaires en renfort, à savoir :

  • 4 équipes de pompages avec pompes (12 militaires venant du 4 Génie AMAY) pour vider les caves de la population.
  • 20 personnes (venant du bataillon Bevrijding 5 Linie de Bourg-Léopold) pour aider et remplir les containers.
  • 2 camions porte-conteneur + containers (4 militaires de Grobbendonk).

 

26 juillet

  • Un officier de liaison du commandement de la province de Namur afin de coordonner sur place.
  • 27 militaires (Bataillon 3 Para) pour aider et remplir les containers.
  • 1 FHW170 et 2 camions VOLVO N10 DUMP fournis par le Bataillon 4 Génie à partir de 08h00 (3 personnes).

 

27  juillet

  • Prolongation de la mission de la veille.

 

30 juillet

  • Le Field Accommodation Unit a installé un container douche mobile à Namur. Cette capacité peut accueillir au total 200 personnes par jour.

 

Province du Luxembourg

14 juillet

  • 1000 sacs de sable ont  été livrés par le 4 Bataillon Génie à Marche-en-Famenne et Erezée.
  • 4 militaires et 2 UNIMOG du 4 Bataillon Logistique ont effectué le transport de 220 lits de camp vers Nassogne, Erezée, Rendeux, et La Roche-en-Ardenne.
  • Le centre de crise militaire du Commandement militaire de la Province été ouvert avec 3 personnes.

 

15 juillet

  • 3000 sacs et 30 tonnes de sable ont  été livrés par le 4 Bataillon Génie à Hotton et Libramont.
  • Le camping « Mayette » à Hotton a été évacué par le 4 Bataillon Génie.
  • 8 militaires du 1/3 Bataillon de Lanciers ont évacué des personnes à l’aide de 4 UNIMOG et 2 barques.
  • Le 4 Bataillon Logistique a effectué le transport de 45 lits de camp vers Tellin.

 

17 juillet

  • 4 militaires coordonnent le hub logistique communal de crise de Marche-en-Famenne et coordonnent les bénévoles à On et Hargimont.
  • En soirée, des douches de campagne sont installées dans ces mêmes communes, par l’unité Field Accommodation Unit (FAU).
  • Evacuation de 80 campeurs à Hotton.

 

22 juillet

  • 24 militaires sont déployés à La Roche-en-Ardenne afin de dégager le pont de Maboge.

 

23-25 juillet

  • Reconnaissance aérienne à Hotton, Maboge, La Roche en Ardennes et sur le tronçon de l’Ourthe en aval de La Roche en préparation des travaux de nettoyage des berges de l’Ourthe pour la semaine qui vient.
  • Maintenance des douches de campagne.

 

9 août

  • 12 militaires du 4 Bataillon Génie dégagent et nettoient les berges de l’Ourthe à La Roche-en-Ardenne.

 

10 aout

  • Le 4 Bataillon Génie poursuit sa mission à La Roche-en-Ardenne.
  • 2 autres militaires reconnaissent les lieux à Rendeux en vue d’une future mission.

11, 12 et 13 aout

  • Le 4 Bataillon Génie poursuit sa mission à La Roche-en-Ardenne.

 

Province du Limbourg

15 juillet

  • Le 11 Bataillon Génie a transporté 20 000 sacs de sable comme stock stratégique pour la province du Limbourg au quartier Vlasmeer à Hechtel-Eksel.
  • Durant la soirée du 15 juillet, 6 militaires du 11 Bataillon Génie ont évacué 7 personnes et 4 chiens à Maasmechelen au moyen de 2 SEA ARCS et 1 zodiac.
  • 12 militaires, 3 chauffeurs, 2 UNIMOG, 1 ASTRA, 1 bulldozer, 2 pelleteuses et 5 pompes à eau du 11 Bataillon Genie pompent de l’eau et déblaient les routes depuis la fin d’après-midi jusqu’au 16 juillet dans la région de Moelingen / ’s Gravensvoeren.

 

16 juillet

  • 15 militaires (18 Bataillon Logistique) remplissent des sacs de sable à Hasselt.
  • 36 militaires (10 Wing Tac et 10 Group CIS) placent des sacs de sable sur la digue à Maaseik.
  • 26 militaires (Bataillon ISTAR) renforcent la digue et isolent les maisons inondées à Herk-de-Stad.
  • Transport de 10 000 sacs de sable de Beringen qui servent de stock stratégique pour la province de Limbourg et des 20 000 sacs de Hechtel-Eksel du 15 juillet qui ont été remplis afin d’être utilisés à Hasselt (18 Bataillon Logistique).
  • Les travaux de pompage et déblayage sont toujours en cours.
  • Un détachement du Bataillon ISTAR, relevé par le Bataillon Artillerie et ensuite par le 18 Bataillon Logistique, se tient prêt avec des unimogs, d’abord positionnés à Zutendaal puis à Kleine Brogel pour l’évacuation des civils dans les communes situées le long de la Meuse et/ou à Halen/Herk-de-Stad s’il y a rupture de la digue.

 

17 juillet

  • 80 militaires sont déployés en tout dans la province.
  • 26 militaires (Bataillon Artillerie) se trouvent à Halen et Herk-de-Stad pour préparer l’évacuation des citoyens, fournir une assistance là où elle est nécessaire et remplir des sacs de sable. Ils ont été relevés en fin de journée par 18 militaires du Bataillon ISTAR.
  • 21 militaires (18 Bataillon Logistique) se tiennent prêts à évacuer les citoyens qui se trouvent dans des communes le long de la Meuse ainsi qu’à Halen et Herk-de-Stad.

 

18 juillet

  • 76 militaires sont déployés dans la province pour effectuer les mêmes missions que le 17 juillet.

 

19 juillet

  • 26 militaires du Bataillon d’Artillerie sont toujours à Halen pour préparer l’évacuation des civils et fournir une assistance si nécessaire.
    À partir de 20 heures, les premiers engins sont attendus à Halen pour commencer les opérations de déblaiement le 20 juillet.

 

20 – 21 juillet

  • 26 militaires du Bataillon d’Artillerie sont toujours à Halen pour fournir une assistance en cas de nécessité et pour effectuer les travaux de déblaiement à partir de 7h.
  • A 7h, 17 militaires du 11 Bataillon Génie commencent les travaux de déblaiement avec l’appui de 6 engins polyvalents/pelleteuses et de leurs 9 opérateurs. Ils créent également une digue devant la Velpe au moyen de sacs de sable.

 

Province du Brabant wallon

15 juillet

  • 8 militaires et 4 UNIMOG aidaient à l’évacuation de la population, principalement à Grez-Doiceau et Nethen.
  • 1 officier de liaison est détaché au sein de la caserne de pompiers de Wavre.

 

16 juillet

  • 24 militaires (1 Wing et 5 EMI) et 5 UNIMOG aident à évacuer la population, en fonction des besoins.

 

17 – 18- 19  juillet

  • 42 militaires (1 Wing, 5 EMI et 11 Bataillon Génie) aident à nettoyer, déblayer ainsi qu’à pomper.

 

Province du Brabant flamand

15 juillet

  • Livraison de 3 000 sacs de sable (Commandement militaire de la province du Brabant flamand et Bataillon ISTAR) à Glabbeek.

 

16 juillet

  • Livraison (Commandement militaire de la province du Brabant flamand) de 1 000 sacs de sable à Rotselaar, 1 000 à Tirlemont et 2 000 à Zoutleeuw.

 

Certaines de nos infrastructures, dont la caserne de Spa, ont été préparées pour recevoir les personnes et les laisser passer la nuit si nécessaire.

 

Plusieurs hélicoptères de la Défense sont en stand-by, à Bierset et Beauvechain, pour des missions de sauvetage et d’évacuation, dont un hélicoptère de sauvetage NH90 NFH de la 40e Escadrille Search and Rescue de la base de Coxyde. Il est stationné avec son équipage à l’aéroport de Liège depuis jeudi matin, 15 juillet.  En outre, un hélicoptère de sauvetage de la protection civile française, en provenance du Havre, a également atterri à Liège pour porter assistance à la zone gravement touchée.

Un hélicoptère italien AW139 est également sur place depuis le 16 juillet à 14h.

Nos équipages sont en contact direct avec le Directeur des Opérations de la Police Fédérale pour l’exécution des missions.

La première mission du NH90 a eu lieu le matin du vendredi 16 juillet : il est venu en aide à des personnes bloquées sur un toit à Pepinster.

 

La liste des unités reprise dans cet article n’est pas exhaustive. La situation évolue minute par minute, des nombreuses unités et moyens matériels sont en standby pour venir en appui là où cela s’avèrera nécessaire.

La Défense, Gert-Jan D'haene & Jozef Vanden Broeck