SSC et la Défense concluent un partenariat stratégique à long terme pour les vêtements opérationnels

Le consortium SSC (Sioen, Seyntex, Crye Precision) a été choisi pour lancer le « Belgian Defence Clothing System » (B.D.C.S.) de la Défense. Pour les quinze prochaines années, SSC équipera nos militaires de nouveaux vêtements et accessoires opérationnels pour un budget total de 410 millions d’euros.

 

Le vêtement opérationnel de demain est un équipement multicouche. Toutes les pièces des différentes couches seront complémentaires et intégrées. Ainsi, une protection optimale et appropriée pourra être garantie pour nos hommes et femmes militaires. Ce sera également l’introduction du nouveau motif de camouflage Multicam.

 

« Je veux souligner le sérieux de la conception et du développement qui ont couru sur une période de deux années et demi. Au final, nous présentons aujourd’hui des tenues à haute performance, de haute technicité, testées et approuvées par nos experts et qui sont le résultat d’un travail collaboratif entre l’industrie et la Défense. Une telle démarche qui implique un réel souci de répondre aux besoins du soldat », a déclaré Ludivine Dedonder, la ministre de la Défense.

 

Par le passé, Seyntex et Sioen avaient déjà coopéré dans le dossier « Verbeterd Operationeel Soldaat Systeem » (VOSS) pour les forces de défense des Pays-Bas. Cette fois, ils étendent leur coopération avec Crye Precision, qui est déjà le fournisseur privilégié de plusieurs forces spéciales au sein de l’OTAN, dont les forces spéciales belges.

 

Caractéristiques spécifiques de l’équipement

 

L’offre de base de 2022 comprend :

  • G4 Combat shirt
  • G4 Combat pant
  • G4 Field shirt
  • G4 Field pant
  • High loft jacket
  • High loft pant

 

Pendant la durée du contrat, l’offre de base sera complétée par des vêtements et des équipements supplémentaires afin d’obtenir un système de vêtements intégré complet, comprenant des sous-vêtements à base de laine, des vêtements de pluie, un équipement CBRN (chimique, bactériologique, radioactif, nucléaire), une protection balistique (gilets de protection / casque), des sacs à dos, etc.

 

La gamme comprend également des vêtements conçus spécifiquement pour les femmes et les hommes. En outre, la Défense a opté pour une solution durable. Les finitions chimiques et les membranes sont évitées dans la mesure du possible. Un accord a également été conclu pour collecter les vêtements actuellement utilisés, les traiter de manière écologique et leur donner une seconde vie.

 

Une amélioration continue

 

Le pilier innovant de cette formule offre une amélioration continue pour nos militaires.  Le SSC dispose d’un large catalogue. « Si le contractant introduit de nouveaux articles dans son catalogue, la Défense peut suivre le mouvement », explique le major Olivier Bormans, responsable de projet à la DGMR Support Systems.

 

Un uniforme donne du charisme à nos militaires et le nouveau système d’habillement du BDCS y contribuera. Ce nouveau look & feel, tant au niveau des motifs que de la qualité, contribue au bien-être et à la motivation de notre personnel qui doit faire son travail de manière confortable et protégée dans toutes les conditions (météorologiques).

Johan Lievens

Adrien Muylaert